dimanche
26 février 2017
  Accueil du site > Vivre sa Foi > ACMSS
 
Enregistrer au format PDF
ACMSS

De tout temps, les professionnels et élèves du monde sanitaire et socio-éducatif sont confrontés aux graves problèmes de la vie, de la souffrance, de la mort et du travail en équipe. Ils sont en recherche, et bien souvent en manque, de lieu pour pouvoir échanger, prendre de la distance, découvrir du sens, tenir, progresser dans ces difficiles métiers, à la lumière de leur foi.

L’ACMSS, pour répon­dre à cette attente, pro­pose :

  • des temps de rencontre ponctuels, sous forme de porte ouverte, relais, table ronde, journées bibliques ouverts à tous…
  • de participer à une équipe où se retrouvent régulièrement des infirmiers, des aides-soignants, des agents de service hospitalier, des cadres, des médecins, des éducateurs, des assistants sociaux, des kinésithérapeutes…pour faire révision de vie : démarche de l’Action Catholique.

Si chaque équipe de base est auto­nome, elle est aussi en lien avec d’autres équipes du dio­cèse et de la région.

Enfin, une Equipe Nationale d’Animation, avec l’aide de l’aumô­nier natio­nal fait le lien entre toutes les équipes. Elle réper­cute ce qui se vit, se par­tage ici ou là dans le bul­le­tin de liai­son.

L’ACMSS est aussi en lien avec la Pastorale de la santé.

Une équipe existe sur le 12e. Elle regroupe des per­son­nes des parois­ses de St Eloi, du St Esprit et des villes limi­tro­phes du Val de Marne. Elle est prête à s’agran­dir.

Contacts : Dominique PARNAUDEAU cour­riel

Lien externe :
Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales