mardi
25 avril 2017
  Accueil du site > Editos > Edito
 
Enregistrer au format PDF
Edito

Après avoir montré, à tra­vers des para­bo­les, l’impor­tance de se réconci­lier avec Dieu qui est un Père plein de misé­ri­corde, d’être un bon gérant des riches­ses que ce Père nous confie, d’une part, et de mettre ces riches­ses au ser­vice d’une fra­ter­nité fondée sur la Parole de Dieu, d’autre part, Saint Luc nous donne aujourd’hui un éclairage sur le thème de la foi qui a tra­versé impli­ci­te­ment les textes pré­cé­dents. L’évangile de ce vingt-sep­tième diman­che du temps ordi­naire pré­sente la foi comme un don pré­cieux de Dieu dont dis­po­sent ses fidè­les.

Le dis­ci­ple du Christ est cons­cient d’une telle confiance que Dieu place en lui. Par consé­quent, il s’atta­che à repo­ser dans cette confiance, en deve­nant un humble ser­vi­teur. Ainsi, la foi est une dyna­mi­que qui fait réson­ner dans un même mou­ve­ment, ser­vice, amour, reconnais­sance, confiance, liberté, humi­lité, gra­tuité et fidé­lité. La figure du Christ, que nous offrent les textes évangéliques, résume en elle seule toutes ces qua­li­tés vers les­quel­les tout chré­tien, en tant que dis­ci­ple, doit tendre.

En effet, c’est lors­que le chré­tien est cons­cient que la foi est un don – acte d’amour de la part de Dieu – qu’en réponse à cet amour, il peut agir dans la foi. Ce fai­sant, il com­mence à réa­li­ser sa voca­tion d’être à l’image et à la res­sem­blance de Dieu.

Père Cyprien Bombangui-Golemba

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales