lundi
27 février 2017
  Accueil du site > Editos > Edito
 
Enregistrer au format PDF
Edito

Tout au long de la cin­quan­taine pas­cale, nous, prê­tres et dia­cres, avons eu la joie de bénir envi­ron quatre-vingts appar­te­ments ou mai­sons des habi­tants de notre quar­tier. Je vou­lais vous témoi­gner de la joie que cette ini­tia­tive a pu me pro­cu­rer. Bénir signi­fie « dire du bien » ou « vou­loir le bien ». La béné­dic­tion des mai­sons repré­sente un acte de foi. C’est reconnaî­tre que le Seigneur veut notre bien par amour et qu’il mani­feste sa pré­sence dans nos lieux de vie quo­ti­dienne, là même où nous sommes appe­lés à être sanc­ti­fiés par pure grâce divine. Ces béné­dic­tions nous ont permis d’aller à la ren­contre de chacun d’entre vous, contra­riant ainsi les usages. Habituellement, ce sont les parois­siens qui vien­nent à nous. Nous avons ainsi pu être intro­duits dans tous les milieux sociaux et cultu­rels, au sein de toutes les clas­ses d’âge… ce qui nous révèle ainsi très concrè­te­ment la diver­sité de notre paroisse. Par ailleurs, pour cer­tains d’entre vous, cette béné­dic­tion a été l’occa­sion d’invi­ter des pro­ches ou des voi­sins et d’être ainsi véri­ta­ble­ment mis­sion­nai­res au delà du lien de convi­via­lité ou de fami­lia­rité. Je rends grâce au Seigneur pour toutes les ren­contres et les conver­sa­tions qui ont ainsi été sus­ci­tées et qui m’ont permis une meilleure connais­sance de la paroisse et de ses habi­tants.

Père Stanislas LEMERLE, curé

« Gloire, ô Père, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob ! Tu as envoyé tes ser­vi­teurs, les pro­phè­tes pour annon­cer Ta Parole d’amour fidèle et appe­ler ton peuple au repen­tir. Gloire à toi, ô Christ, Fils de Dieu ! Tu es venu dans les eaux du Jourdain pour être bap­tisé par Jean. Gloire à toi, ô Esprit-Saint, Seigneur et dis­pen­sa­teur de vie ! Par ta puis­sance, l’Eglise est bap­ti­sée, des­cen­dant avec le Christ dans la mort et res­sus­ci­tant avec lui à la vie nou­velle. » Saint Jean-Paul II 

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales