mardi
17 janvier 2017
  Accueil du site > Editos > Edito
 
Enregistrer au format PDF
Edito

Quelques semai­nes à peine après la ren­trée, cette page d’éditorial me donne l’occa­sion de vous rap­pe­ler et de mettre en évidence les pro­chains événements de notre paroisse.

Ce diman­che d’abord, nous avons la joie d’accueillir Mgr Claude Frikart, à l’occa­sion de son jubilé pour ses vingt-cinq ans d’épiscopat. Il pré­side l’eucha­ris­tie de la messe de 11h00 dans cette église dont il a été le curé de 1971 à 1983, après plu­sieurs années de minis­tère en Côte d’Ivoire. Le Cardinal Lustiger le nomme vicaire épiscopal chargé de la pas­to­rale des migrants, puis vicaire géné­ral en 1985 et l’année sui­vante évêque auxi­liaire de Paris. Il étend son ser­vice aux rela­tions avec le judaïsme et à l’œcu­mé­nisme. Retraité de l’épiscopat en 1997, il est admi­nis­tra­teur du dio­cèse de Pontoise de 1999 à 2001 et depuis 10 ans, direc­teur spi­ri­tuel à la Maison Saint-Augustin. C’est dans la Maison des Petites Sœurs des Pauvres qu’il s’est ins­tallé depuis le début de l’année. J’exprime ma reconnais­sance à mon frère eudiste de qui j’ai reçu le sacre­ment de l’ordre en 1994, dans cette même église. Je garde de lui, entre autre, le meilleur conseil qu’un père ait pu me donner, celui de « rester un simple prêtre ».

Je rap­pelle ensuite l’invi­ta­tion faite à tous ceux qui, quel que soit leur âge, n’ont pas reçu le Sacrement de la confir­ma­tion, par lequel « le lien des bap­ti­sés avec l’Église est rendu plus par­fait, ils sont enri­chis d’une force spé­ciale de l’Esprit Saint et obli­gés ainsi plus stric­te­ment à répan­dre et à défen­dre la foi par la parole et par l’action en vrais témoins du Christ » (LG 11). Osez répon­dre à cette invi­ta­tion pour rece­voir les dons de l’Esprit Saint à la Pentecôte, le diman­che 27 mai à 11h00.

Puis la ren­contre du ven­dredi 14 octo­bre à la Durance, de 20h15 à 22h15 sur le dia­lo­gue inter­re­li­gieux, dans une pers­pec­tive mis­sion­naire, à l’occa­sion du 25e anni­ver­saire des ren­contres d’Assise. Un accent par­ti­cu­lier sera mis sur les rela­tions entre l’Islam et le chris­tia­nisme.

Deux jours plus tard, diman­che 16 octo­bre à 19h00, la pre­mière messe « qui prend son temps », avec un temps de médi­ta­tion par­ta­gée de la Parole de Dieu, suivie de la pre­mière ren­contre du groupe 18-35 ans.

Et puis l’assem­blée parois­siale du 27 novem­bre, l’accueil des sémi­na­ris­tes du grand Ouest le 4 décem­bre, au cœur de la ker­messe parois­siale.

Nous accueillons pour l’année 6 étudiants, pour une année de dis­cer­ne­ment de leur voca­tion bap­tis­male : Matthieu, Mathieu, Paul, Virgile, Jean-Siegfried et Jean-Baptiste. Nous aurons bien des occa­sions de les ren­contrer et par­ta­ger notre vie de foi.

Vraiment « C’est là l’œuvre du Seigneur, une mer­veille sous nos yeux »

Père Gilles Rousselet

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales