mercredi
22 novembre 2017
  Accueil du site > Editos > Edito
 
Enregistrer au format PDF
Edito

La com­mu­nauté des Pères eudis­tes, Jean Amouriaux, et Emmanuel Bouchot sont heu­reux de vous adres­ser leurs meilleurs vœux, de vous redire leur joie de servir l’Eglise avec vous et de deman­der à Dieu que par l’inter­ces­sion de la Vierge Marie, sa béné­dic­tion repose sur chacun de vous. Ce WE litur­gi­que se situe juste à la char­nière entre le der­nier jour de l’année et le pre­mier de la sui­vante. C’est l’occa­sion de rendre grâce à Dieu pour tout ce que nous avons vécu ensem­ble pen­dant ces douze mois, les joies et les peines, les nais­san­ces et les pas­sa­ges, les enga­ge­ments et les étapes fran­chies, les réconci­lia­tions, les pier­res posées de nou­vel­les fon­da­tions, les pro­jets qui ont vu le jour et ceux aux­quels il a fallu renon­cer. « Remercions Dieu des bien­faits innom­bra­bles de sa cha­rité ». Avec confiance en sa misé­ri­corde infi­nie, accueillons son pardon pour tout ce que nous lui avons refusé, pour nos tié­deurs et nos décou­ra­ge­ments, pour nos man­que­ments à l’Amour et au par­tage, à la jus­tice et la vérité. « Demandons lui pardon de nos ingra­ti­tu­des envers Lui, et de nos man­ques de cha­rité à l’égard du pro­chain ». Et puis remet­tons entre les mains de Dieu cette année qui com­mence, telle qu’elle sera, et ce que nous en ferons, offrons Lui chaque événement qu’Il nous donne de vivre ; qu’il nous accorde la grâce de voir sa volonté en toute chose, de la dési­rer, de l’aimer et de la servir. « Donnons nous à lui pour qu’il anéan­tisse notre volonté propre, qu’il règne par­fai­te­ment en nous et qu’il nous fasse la grâce de n’avoir qu’un seul désir : lui plaire et suivre en tout sa volonté ». Dieu a voulu asso­cier Marie à son des­sein de sauver le monde. « l’Esprit Saint qui a formé Jésus en elle la veut pré­sente à l’action divine pas laquelle il forme le Christ dans le cœur des hommes ». « Offrons nous à Marie, Mère de Jésus ; sup­plions-la de mettre en œuvre la puis­sance qui est la sienne à l’égard de notre com­mu­nauté, et de la gou­ver­ner en toute chose : qu’elle y fasse vivre et régner la Volonté de Dieu et l’Esprit de son Fils Jésus ». (extrait des priè­res eudis­tes)

Père Gilles ROUSSELET

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales