lundi
24 juillet 2017
  Accueil du site > Editos > Edito
 
Enregistrer au format PDF
Edito

 On en parle beau­coup, en bien, ou en moins bien ( ! ) ; mais qu’est-ce qu’un prêtre ? Si l’on s’en tient à ce que le monde attend du prêtre, il fau­drait qu’il sache parler, et tou­jours sou­rire ; être à l’écoute et être com­pré­hen­sif, intel­li­gent mais pas intello, ayant du sens pra­ti­que pour répa­rer l’église à moin­dre frais mais quand même un peu spi­ri­tuel, cou­ra­geux mais pas trop exi­geant, capa­ble de débou­cher les oreilles des ‘sourds’ tout comme les gout­tiè­res, … et on pour­rait conti­nuer long­temps ce por­trait-robot ! Mais alors cet homme-là ne peut venir que du ciel ! Comme Jésus pour­tant, il naîtra dans une famille de son époque. Le prêtre de demain est là au milieu de notre com­mu­nauté. Et plutôt que de lui dres­ser un cahier des char­ges impos­si­ble, et lui dicter ce qu’il doit faire, deman­dons-nous ce qu’est un prêtre selon le cœur de Dieu. Pasteur, berger, homme de Dieu, ensei­gnant, chef de com­mu­nauté, saint, minis­tre du culte, consa­cré, oint (christ), homme de prière et de com­pas­sion, inter­ces­seur, dis­pen­sa­teur des grâces et des sacre­ments, ins­tru­ment du Christ, alter Christus, « autre Christ », homme ordonné à qui est conféré un carac­tère spi­ri­tuel indé­lé­bile, époux de l’Eglise, etc… Chacun de ces voca­bles est lourd de sens. Heureux celui qui les appré­ciera. Alors, connais­sant la beauté et la pro­fon­deur de cette voca­tion, il pourra l’aimer et en goûter toutes les grâces. Seigneur, donnez-nous des prê­tres ! Seigneur, donnez-nous de saints prê­tres !

Voir la der­nière feuille d’infor­ma­tion parois­siale

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales