vendredi
22 septembre 2017
  Accueil du site > Editos > Edito
 
Enregistrer au format PDF
Edito

Au gré de nos péré­gri­na­tions esti­va­les, qu’elles soient urbai­nes ou cam­pa­gnar­des, bal­néai­res ou mon­ta­gnar­des, il nous arrive sou­vent d’entrer dans les églises ou les cha­pel­les, quand nous avons le bon­heur de les trou­ver ouver­tes et accueillan­tes, atti­rés par l’esthé­tisme, le calme ou la beauté …  Dans l’une d’elles, j’ai décou­vert, très har­mo­nieu­se­ment pré­sen­tées des phra­ses signées ou ano­ny­mes, tirées de l’Ecriture, de la sagesse popu­laire ou du patri­moine poé­ti­que ou lit­té­raire. Je vous en livre quel­ques-unes, sans ordon­nan­ce­ment par­ti­cu­lier :

  • « La citerne contient ; la fontaine déborde. » William BLAKE
  • « Le comble de la détresse, être un feu d’artifice. »
  • « Eblouissement rime souvent avec aveuglement. »
  • « Briller n’est pas éclairer. » Madeleine DELBRÊL
  • « Dieu nous visite, mais la plupart du temps, nous sommes absents. » Jean TAULER
  • « Mon Dieu, si vous êtes partout, comment se fait-il que je sois si souvent ailleurs ? » Madeleine DELBRÊL
  • « Dieu désire faire de nous sa résidence principale et nous ne cherchons en lui qu’une résidence secondaire. »
  • « Sur la Croix, carrefour du monde, Dieu cède le passage. Pas étonnant que depuis, il ait perdu la priorité. »
  • « Un Dieu sur la paille ! On ne peut que lui faire crédit. » Gustave THIBON
  • « Rencontrer un homme, c’est être tenu en éveil par une énigme. » Emmanuel LEVINAS

A médi­ter. Père Stanislas LEMERLE

Voir la der­nière feuille d’infor­ma­tion parois­siale

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales