mercredi
20 septembre 2017
  Accueil du site > Editos > Edito
 
Enregistrer au format PDF
Edito

« Au com­men­ce­ment… Dieu créa l’homme à son image, À l’image de Dieu il le créa. Il les créa homme et femme. » C’est ce que Jésus rap­pelle dans l’Evangile : « Au com­men­ce­ment de la créa­tion, Dieu les fit homme et femme. » L’expres­sion « Au com­men­ce­ment » n’est pas à com­pren­dre comme un repor­tage à tra­vers lequel on cher­che­rait à retrou­ver les traces d’une époque révo­lue. Ces mots nous signa­lent qu’il s’agit ici du projet de Dieu quand il crée l’huma­nité :

  • Dieu veut le bonheur de l’être humain. « Il n’est pas bon que l’homme soit seul. » Dieu fait ce qui est bon pour l’homme, ce que confirme l’exclamation reconnaissante de celui-ci : « Cette fois-ci, voilà la chair de ma chair. »
  • Homme et femme sont, en hébreu, des mots qui se ressemblent (ce que ne rend pas la langue française). Le son même de la voix suggère une égalité dans la différence.
  • « Tous deux ne feront plus qu’un. Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas. » Autrement dit, cette relation d’amour entre l’homme et la femme est appelée à dévoiler l’image de Dieu qui nous aime. Le couple est appelé à être un signe vivant de sa fidélité.

C’est ce qu’expri­ment bien cer­tai­nes priè­res de la litur­gie du sacre­ment de mariage : « Père saint, tu as créé l’homme et la femme pour qu’ils for­ment ensem­ble ton image dans l’unité de la chair et du cœur et accom­plis­sent ainsi leur mis­sion dans le monde. » « Que leur amour, sem­bla­ble à ton amour, Seigneur, devienne une source de vie ; qu’il les garde atten­tifs aux appels de leur pro­chain et que leur foyer soit ouvert aux autres. »

Père Christophe MARTIN

Lire la der­nière feuille d’infor­ma­tion

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales