mercredi
18 janvier 2017
  Accueil du site > Editos > Edito
 
Enregistrer au format PDF
Edito

Ce diman­che, l’Eglise uni­ver­selle fête le bap­tême du Seigneur et l’église du Saint-Esprit est heu­reuse de vivre, en plus, la Confirmation de 25 jeunes. La date avait été choi­sie à des­sein. Mais n’est-ce pas jeter un peu la confu­sion entre ces deux sacre­ments ? Reprenons l’his­toire. Dieu nous donne son Fils (Noël), puis il donne son Esprit. Ceci a lieu au moment du Baptême du Seigneur. Le don de l’Esprit est donc d’abord fait au Fils (le Christ Jésus). Cependant il a été promis « qu’il répan­drait son Esprit sur toute chair » (Joël 2,28), ce qui nous assure que l’Esprit nous est aussi des­tiné… à la condi­tion cepen­dant que nous deve­nions d’abord fils de Dieu. Ceci se passe pour nous au Baptême où nous deve­nons « fils dans le Fils » ! En clair, le bap­tême nous intè­gre dans la filia­tion divine, et c’est pour­quoi toutes nos priè­res sont faites « par Jésus le Christ notre Seigneur ». La confir­ma­tion se fait elle aussi « par le Christ ». Ce diman­che, les jeunes de nos trois parois­ses Notre-Dame de la Nativité de Bercy, Saint-Esprit et Saint-Eloi, seront donc un peu plus des « christ ». Et pour savoir ce qui va chan­ger, il faut regar­der ce qui change dans la vie du Christ après son bap­tême. D’abord, il est poussé au désert par l’Esprit, pour être éprouvé par le diable, mais il en sort vain­queur grâce à sa fidé­lité dans la prière à son Père, et peut alors com­men­cer sa mis­sion, ses ensei­gne­ments, ses mira­cles, ses exem­ples, avec le plus beau de tous, lorsqu’il donne sa vie par amour !
Père Bruno GUESPEREAU

Lire la der­nière feuille d’infor­ma­tion parois­siale

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales