vendredi
31 mars 2017
  Accueil du site > Editos > Edito
 
Enregistrer au format PDF
Edito

Après l’épisode des ten­ta­tions de Jésus au désert et celui de sa Transfiguration sur la mon­ta­gne, nous enten­dons en ce 3e diman­che de Carême reten­tir encore une fois avec plus d’insis­tance l’appel à la conver­sion et à la péni­tence, où chacun de nous est invité à faire un pas de plus, un pas déci­sif dans notre marche vers Pâques. Pour les Catéchumènes qui ont reçu l’appel déci­sif en vue des sacre­ments du bap­tême, de l’Eucharistie et de la confir­ma­tion à Pâques, ce 3e diman­che de Carême marque le début des Scrutins. Le mot « Scrutin » évoque le dis­cer­ne­ment entre la lumière et les ténè­bres. Il s’agit de se lais­ser scru­ter, regar­der par Dieu lui-même. Les Scrutins sont trois rites péni­ten­tiels que l’Eglise célè­bre pour les Catéchumènes aux 3e, 4e et 5e diman­ches de Carême, en lisant à cette occa­sion les textes litur­gi­ques de l’Année A. Ces Scrutins ont pour but de puri­fier les cœurs et les intel­li­gen­ces, de for­ti­fier contre les ten­ta­tions, de conver­tir les inten­tions, de sti­mu­ler les volon­tés, afin que les caté­chu­mè­nes s’atta­chent plus pro­fon­dé­ment au Christ et pour­sui­vent leur effort pour aimer Dieu. Les « appe­lés » sont invi­tés à la conver­sion, à se tour­ner vers le Seigneur pour se voir à sa lumière. Par ces rites, les can­di­dats entrent dans la phase de pré­pa­ra­tion ultime aux sacre­ments. Toute la com­mu­nauté chré­tienne est invi­tée à les accom­pa­gner de sa prière dans leur marche et dans leur démar­che vers les Sacrements. Aussi les Evangiles de la Samaritaine, de l’Aveugle-né et de la Résurrection de Lazare cons­ti­tuent-ils pour eux et pour nous tous trois car­re­fours de ren­contre avec le Seigneur. A tra­vers l’Evangile de la Samaritaine que nous médi­tons en ce troi­sième diman­che de Carême, le Seigneur se révèle à nous tous et par­ti­cu­liè­re­ment aux caté­chu­mè­nes comme « source d’eau vive » et comme seul capa­ble d’apai­ser la soif de l’homme. Cette source, c’est l’Esprit Saint, c’est l’Evangile, c’est le bap­tême. Tous, nous sommes invi­tés à venir y boire gra­tui­te­ment. A la Samaritaine qui puise de l’eau, Jésus le Fils de Dieu parle du don de Dieu qui devient en l’homme « source jaillis­sante pour la vie éternelle ». Bon Dimanche à toutes et à tous.

Père Thomas THON
Lire la der­nière feuille d’infor­ma­tion parois­siale

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales