mercredi
20 septembre 2017
  Accueil du site > Editos > Edito
 
Enregistrer au format PDF
Edito

Il y a quel­ques années, notre arche­vê­que s’adres­sait aux prê­tres, ani­ma­teurs et res­pon­sa­bles des aumô­ne­ries qui lui fai­saient part de leurs dif­fi­cultés à assu­rer leur mis­sion de trans­mis­sion de la foi, en disant : « Rendez grâce pour la ren­contre. » Il sou­li­gnait par ces mots encou­ra­geants la prio­rité de la rela­tion per­son­nelle sur toute autre vel­léité. Aujourd’hui, je vou­drais rendre grâce pour une belle ren­contre que nous, prê­tres de la paroisse, avons faite le 5 sep­tem­bre der­nier à Chevilly-Larue, maison de la Congrégation du Saint-Esprit, avec le père Alphonse GILBERT. Forts de la lec­ture de son der­nier livre inti­tulé Aventurier de l’Esprit-Saint, vie d’un mis­sion­naire spi­ri­tain, cette ren­contre nous a permis, certes, de mettre un visage sur des mots mais sur­tout de mieux com­pren­dre la place de l’Esprit-Saint dans sa vie de prêtre : com­ment l’Esprit-Saint l’a guidé dans sa voca­tion et l’exer­cice de son minis­tère, com­ment il s’est mis à son école dans sa vie de prière et dans l’obéis­sance à ses supé­rieurs dans les dif­fé­ren­tes mis­sions confiées à tra­vers le monde, com­ment l’Esprit-Saint a été à l’œuvre dans le cœur de toutes les per­son­nes ren­contrées. En ce début d’année sco­laire, ren­dons grâce pour toutes les ren­contres que nous avons faites au cours de l’été mais aussi pour celles que nous allons faire sur­tout grâce aux nou­veaux venus dans notre paroisse et notre quar­tier.

Père Stanislas LEMERLE

Lire la der­nière feuille d’infor­ma­tion parois­siale

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales