vendredi
28 avril 2017
  Accueil du site > Editos > Edito
 
Enregistrer au format PDF
Edito

« Le Concile Œcu­mé­ni­que Vatican II, dans sa Constitution pas­to­rale Gaudium et spes, a rap­pelé que « l’Église fait route avec toute l’huma­nité » (n. 40) et, par consé­quent les joies et les espoirs, les tris­tes­ses et les angois­ses des hommes d’aujour d’hui, des pau­vres sur­tout et de tous ceux qui souf­frent, sont aussi les joies et les espoirs, les tris­tes­ses et les angois­ses des dis­ci­ples du Christ, et il n’est rien de vrai­ment humain qui ne trouve écho dans leur cœur...

J’ai voulu dédier la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié 2013 au thème : Migrations : pèle­ri­nage de foi et d’espé­rance... Foi et espé­rance for­ment un binôme insé­pa­ra­ble dans le cœur de très nom­breux migrants, à partir du moment où se trouve en eux le désir d’une vie meilleure, en essayant très sou­vent de lais­ser der­rière eux le « déses­poir » d’un futur impos­si­ble à cons­truire...

L’Église et les diver­ses réa­li­tés qui s’ins­pi­rent d’elle sont appe­lées, à l’égard des migrants et des réfu­giés, à éviter le risque d’appor­ter une simple assis­tance, pour favo­ri­ser l’inté­gra­tion authen­ti­que, dans une société où tous puis­sent être des mem­bres actifs et res­pon­sa­bles chacun du bien-être de l’autre, géné­reux pour garan­tir des apports ori­gi­naux, avec un droit de citoyen­neté à part entière et une par­ti­ci­pa­tion aux mêmes droits et devoirs...

En vérité, ceux qui migrent nour­ris­sent l’espoir confiant de trou­ver un accueil, d’obte­nir une aide soli­daire et d’entrer en contact avec des per­son­nes qui, com­pre­nant leur malaise et la tra­gé­die de leurs sem­bla­bles, reconnais­sant aussi les valeurs et les res­sour­ces dont ils sont por­teurs, soient dis­po­sées à par­ta­ger huma­nité et res­sour­ces maté­riel­les avec les néces­si­teux et les déshé­ri­tés. Il faut réaf­fir­mer, que la soli­da­rité uni­ver­selle qui est un fait, et un béné­fice pour nous, est aussi un devoir. Migrants et réfu­giés, au milieu des dif­fi­cultés, peu­vent également faire l’expé­rience de rela­tions nou­vel­les et hos­pi­ta­liè­res, qui les encou­ra­gent à contri­buer au bien-être des pays d’arri­vée, grâce à leurs com­pé­ten­ces pro­fes­sion­nel­les, leur patri­moine socio­cultu­rel et, sou­vent aussi, grâce à leur témoi­gnage de foi, qui donne une impul­sion aux com­mu­nau­tés de vieille tra­di­tion chré­tienne, encou­rage à ren­contrer le Christ et invite à connaî­tre l’Église. Chers frères et sœurs migrants, que cette Journée Mondiale vous aide à renou­ve­ler votre confiance et votre espé­rance dans le Seigneur qui se tient tou­jours à côté de nous ! Ne perdez pas l’occa­sion de le ren­contrer et de reconnaî­tre son visage dans les gestes de bonté que vous rece­vez au cours de votre péré­gri­na­tion migra­toire. Réjouissez-vous car le Seigneur est proche de vous et, avec lui, vous pour­rez sur­mon­ter les obs­ta­cles et les dif­fi­cultés, en conser­vant comme un trésor les témoi­gna­ges d’ouver­ture et d’accueil que beau­coup de gens vous offrent. »

Jean-Louis Choplin, diacre per­ma­nent, qui nous pro­pose ces extraits, ajoute « qu’ils ne rem­pla­cent pas la lec­ture com­plète du mes­sage de Benoît XVI, dis­po­ni­ble sur le site du Vatican. Leur sélec­tion est offerte à notre médi­ta­tion. Ils sont un enga­ge­ment impli­cite en notre nom à tous que prend Benoît XVI, notre pape bien aimé, à l’égard de nos frères migrants et immi­grés. »

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales