lundi
16 janvier 2017
  Accueil du site > Editos > Edito
 
Enregistrer au format PDF
Edito
JPEG - 94.6 ko

Comme il est beau ce visage d’enfant océa­nien qui nous accueille à l’église du Saint-Esprit ! C’est cela la grande famille des chré­tiens : on est soli­daire. Les Œuvres Pontificales Missionnaires (OPM) ont le génie de nous faire décou­vrir chaque année une partie du monde. On s’émerveille ensem­ble devant le bon­heur apporté par l’Evangile à ces frères humains.

L’OCEANIE est cette immense étendue d’océans, de terres et de vol­cans : 25000 îles ! Des très gran­des (l’Australie, la Nouvelle Zélande), et des minus­cu­les aussi. Là-bas, l’Eglise est faite de com­mu­nau­tés dis­per­sées, frag­men­tées et sou­vent iso­lées où les prê­tres sont rares et les parois­ses sou­vent ani­mées par des laïcs. La for­ma­tion revêt alors un carac­tère par­ti­cu­lier, essen­tiel, ainsi que l’éducation des enfants et des jeunes : les OPM ont décidé, en consé­quence, de vivre cette Semaine Missionnaire Mondiale 2011 en par­te­na­riat avec l’Enseignement Catholique, dont le rôle est cru­cial en Océanie. Tout cela peut être l’occa­sion d’une atten­tion renou­ve­lée pour les jeunes de là-bas et d’ici et, pour­quoi pas, de contacts et d’échanges entre écoles des anti­po­des ! Ici, dans notre paroisse, le Relais Missionnaire est très actif et sait pré­sen­ter aux enfants et aux jeunes la vie des autres Eglises. Ce diman­che, à la messe de 11h, en dépo­sant une petite piro­gue sur les grands flots de tissu bleu, nos jeunes parois­siens décou­vri­ront l’impor­tance des bateaux pour porter l’Evangile du bon­heur d’île en île.

Comme vous le savez, la quête d’aujourd’hui est faite dans tous les dio­cè­ses catho­li­ques du monde (près de 4000) et elle sera redis­tri­buée dans 1500 dio­cè­ses plus pau­vres pour sou­te­nir la for­ma­tion des prê­tres, des caté­chis­tes, des sémi­na­ris­tes, des jeunes. Magnifique par­tage qui mani­feste le dyna­misme de notre Eglise. Bonne Semaine Missionnaire !

Père René-Jacques Traonouïl

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales