lundi
27 février 2017
 Accueil du site
 
À la une > Carême à Paris : cheminer vers Pâques
Sur cheminerverspaques.com, toutes les propositions des paroisses de Paris (...)
Cardinal André Vingt-Trois > Interview du cardinal André Vingt-Trois sur Europe1
Invité de la matinale d'Europe1, le cardinal Vingt-Trois répond aux questions (...)
À la une > Mercredi des cendres
1er mars. « Venir recevoir les cendres, c'est prendre notre place dans (...)
Edito
Entrons en carême.

Mercredi pro­chain, mer­credi des cen­dres, toute l’Eglise entre en Carême. Cette année litur­gi­que A est l’année où plus par­ti­cu­liè­re­ment, nous lisons les Evangiles dits du caté­chu­mé­nat : la Samaritaine, l’aveu­gle-né, la Résurrection de Lazare. Le Carême est le temps pri­vi­lé­gié pour les caté­chu­mè­nes, l’accom­plis­se­ment de leur désir de deve­nir dis­ci­ples du Christ, mais aussi pour toute l’Eglise et les croyants, pour réflé­chir sur le sens de leur bap­tême, faire mémoire de cet événement fon­da­teur de leur vie chré­tienne et en renou­ve­ler les grâces par­fois éteintes. Pour cette raison, nous avons choisi d’éclairer ce Carême par les mots du Christ rap­por­tés par Saint Jean : « L’eau que je vous don­ne­rai devien­dra en vous une source jaillis­sant pour la vie éternelle. » Jn 4, 14

De manière très concrète, après l’impo­si­tion des cen­dres, chacun rece­vra le nom d’un des caté­chu­mè­nes de la paroisse avec mis­sion de prier pour lui pen­dant ces qua­rante jours pour le sou­te­nir dans les der­niers com­bats. En plus de porter chacun dans la prière, c’est une nou­velle occa­sion de ren­for­cer la com­mu­nion parois­siale autour des bap­ti­sés de Pâques et de ceux qui, depuis de longs mois, les accom­pa­gnent dans leur dis­cer­ne­ment avec sagesse et per­sé­vé­rance.

Père Stanislas LEMERLE

Lire la der­nière feuille d’infor­ma­tion parois­siale

AGENDA
Pèlerinage en Terre Sainte pour 18-35 :
du 31/07 au 11/08/2017 >>>
 

Sacrement des malades :
Dimanche 12 février >>>
 

Auditions d’orgue :
Le dimanche à 18h >>>
 

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales