lundi
21 mai 2018
 Accueil du site
 
À la une > Pentecôte
20 mai. La fête de la Pentecôte est l'une des principales fêtes du (...)
À la une > Confirmation d'adultes du diocèse
19 mai à 21h. Chaque année, plusieurs centaines d'adultes demandent à (...)
À la une > Ascension
10 mai. L'Ascension, qui célèbre l'élévation de Jésus-Christ au Ciel, est (...)
Edito

Quand l’art rejoint la théo­lo­gie

Les mosaï­ques de notre église disent quel­que chose de l’action de l’Esprit Saint. L’Esprit Saint lar­ge­ment répandu sur les Apôtres au jour de la Pentecôte et sur toute l’Eglise au fil des géné­ra­tions qui se sont suc­cé­dées est repré­sen­tées de manière très variée dans notre église selon les œuvres et leurs auteurs. Une fois de plus l’art rejoint la théo­lo­gie. Dans la repré­sen­ta­tion de l’Esprit Saint au sein de la mosaï­que du faîte de la cou­pole, nous le voyons agir au sein même de la Trinité. Les mains du Père sou­tien­nent la croix du Fils, Alpha et Omega, et la colombe de l’Esprit surgit au milieu du buis­son ardent mani­fes­tant la Révélation divine.« L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaî­tre », nous dit le Christ dans l’Evangile (Jn 15, 15). Cet Esprit est répandu sous la forme de rayons lumi­neux sur les apô­tres har­mo­nieu­se­ment répar­tis dans les demi cou­po­les selon les caté­go­ries clas­si­ques des pas­teurs, ven­dan­geurs, pécheurs et mois­son­neurs. Ces apô­tres, colon­nes de l’Eglise béné­fi­cient de la force de l’Esprit pour cons­ti­tuer cette Eglise appe­lée à être répan­due sur tout l’uni­vers grâce à l’œuvre des quatre évangélistes des pen­den­tifs de la cou­pole accom­pa­gnés de leur sym­bole res­pec­tif. L’Assemblée pre­nant place dans un carré, signe de notre monde créé, béné­fi­cie également à chaque messe de du don de l’Esprit. La Trinité des­cend donc sur l’assem­blée en envoyant l’Esprit par l’inter­mé­diaire des apô­tres et des évangélistes. L’Eglise du ciel rejoint l’Eglise de la terre. L’éternité divine prend place dans notre espace mortel pour nous cons­ti­tuer en un seul corps. C’est le sens de la seconde épiclèse de la messe : « … accorde-nous d’être un seul corps et un seul esprit dans le Christ. » (Prière Eucharistique III). En ce jubilé de notre paroisse, sachons reconnaî­tre l’œuvre de l’Esprit Saint dans nos vies et notre com­mu­nauté pour deve­nir davan­tage image de la com­mu­nion tri­ni­taire. Père Stanislas LEMERLE

AGENDA
 

Louange d’Avent :
>>>
 

Audition d’orgue :
>>>
 

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales